Que doit contenir un contrat de location pour un immobilier vide

Il y a deux types de location : une location à vide et une location meublée. Un logement est meublé lorsque le locataire peut trouver tous les mobiliers dont il en a besoin dans le logement, sans avoir à en apporter personnellement.

La location vide par contre, est lorsque vous faites louer votre bien à vide, c’est-à-dire sans aucun meuble. Il y a une certaine différence entre les contrats à établir dans les deux cas. Avant d’aller plus loin vous pouvez vous renseigner à travers un blog immobilier ou suivez ces quelques conseils à suivre avant de s’engager pour un contrat de location vide.

Qu’est-ce qui différencie exactement un contrat pour une location vide et une location meublée ?

Il est à préciser que pour être considéré comme un logement meublé, les meubles que l’on doit trouver dans le logement doivent être complets. Il existe une liste établie par la loi, avec laquelle vous pouvez vous y référer avant de meubler votre bien. Ce n’est seulement que lorsque les meubles présents dans le logement sont conformes à cette liste que votre immobilier peut être considéré comme un immobilier meublé.

En revanche, pour un immobilier à vide, il n’a pas besoin d’avoir des conditions. Un immobilier est toujours considéré comme vide s’il y a des meubles manquant, par rapport à la liste.

De ce fait, les contrats sont différents. Avec un logement meublé, il vous faut faire l’inventaire, avec l’état des lieux. Le contrat doit contenir une clause qui expliquera que les locataires seront à la charge des meubles, qu’ils seront responsables en cas de perte par exemple. Vous devez connaître les meubles que vous aviez laissés dans le logement et joindre la liste avec le contrat. De ce fait, il ne pourra y avoir aucun problème.

Cela signifie donc qu’un contrat de location vide pourrait contenir moins de clauses qu’un contrat de location meublée.

Ce que vous devez mettre dans un contrat de location vide

Comme tout autre contrat, le plus important est la précision. Tout ce que vous expliquez ou affirmez dans le contrat devra être clairs et précis, chacun. Aucune confusion d’idée ne doit être permise, car le contrat est la garantie de la suite de la situation de votre bien immobilier.

Vous ne devez rien oublier de mentionner dans le contrat de bail. D’abord la nature du contrat : une location à long terme ou à court terme. Si elle est à long terme, vous mettez la date limite, qui marquera la fin du contrat, et c’est la même chose pour un contrat à court terme. Ensuite, vous pouvez aussi préciser si le contrat est renouvelable ou pas.

Après ça, vous passez aux identités et aux dates. La date de la signature du contrat, les identités respectives des personnes qui ont signé, ainsi que de celles qui ont été présentes durant la signature si vous le souhaitez. Vous devez aussi mentionner les identités de la caution y compris sa signature, afin de prouver son accord également.

Le locataire devra posséder un papier d’assurance, qu’il doit vous montrer avant l’acquisition de la location. Ce fait est parce que ce sera le locataire qui sera en charge de votre immobilier durant tout le temps où il y vivra, dont autant bien s’assurer que cette personne possède des garanties.

N’oubliez pas de mentionner tous les détails, à savoir les caves, les greniers et autres.

Pour finir, il existe un exemple de contrat disponible dans les sites internet ou encore dans les locaux chargés du domaine de la location. Vous pouvez vous y référer ou y prendre exemple avant d’établir votre contrat de location vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *