La technologie NFC : risques et avantages

La technologie NFC ou le Near Field Communication est un protocole qui améliore les transactions bancaires. Grâce à cette dernière, il est possible de régler des opérations d’achat sans recourir au code de sa carte bancaire. Si cette approche présente de nombreux atouts, elle s’accompagne également de quelques risques à prendre en compte.

Les points forts de la technologie NFC

Le paiement sans contact améliore votre expérience bancaire. Que vous souhaitiez changer de banque ou dynamiser votre relation client, cette technologie peut vous accompagner.

Elle est facile à utiliser

Le principal atout de la technologie NFC est son accessibilité. Pour vous en servir, il suffit que votre carte bancaire soit équipée du système. Vous devez ensuite placer votre moyen de paiement sur le dispositif de paiement pour régler votre transaction. À défaut de la carte, vous pouvez vous servir de votre smartphone.

Elle permet de gagner du temps

Le paiement sans contact est sans aucun doute un moyen fluide pour régler vos dépenses. La simplicité de ce dispositif vous évite les longs délais d’attente à la caisse lorsque vous faites vos courses. Cette attente est davantage réduite lorsque de nombreux utilisateurs de la technologie sont présents dans la même boutique. Même si le code de votre carte bancaire vous échappe, vous pouvez effectuer votre transaction en peu de temps.

Elle est pratique

Au-delà de la célérité des opérations d’achats, la technologie NFC est très utile. Elle s’applique à toutes vos transactions, aussi minimes soient-elles. Grâce à cette approche, vous n’êtes plus obligé de prévoir de la petite monnaie lorsque vous faites vos courses. Par ailleurs, le système est en constante amélioration. Vous pouvez désormais régler vos achats à hauteur de 50 euros par paiement sans contact. Le plafonnement à 30 euros est en effet modifié dans une vingtaine de nations en Europe.

 

Elle améliore la sécurité des transactions

La praticité de cette technologie répond également à un impératif de sécurité. C’est ainsi que le plafond imposé par le système bancaire réduit les risques de fraudes. Même si vous êtes victime d’un piratage, les pertes sont limitées à 50 euros. Par ailleurs, le dispositif requiert votre carte bancaire après un nombre donné d’utilisations. Il varie en fonction de votre banque. N’oubliez pas de prendre ce paramètre en compte si vous décidez de changer de banque.

Elle favorise une meilleure hygiène

L’approche classique consistant à composer votre code confidentiel pour chaque dépense est peu hygiénique. Il est impossible d’estimer le nombre de clients ayant effectué ce préalable avant vous. Par ailleurs, les germes et les bactéries laissés sur les dispositifs sont invisibles à l’œil nu. Le réflexe de se laver les mains après chaque transaction est également difficile à avoir. Le risque d’une infection est donc très grand. Cette méthode de règlement sans contact est dès lors une alternative très intéressante.

 

Les limites de la technologie NFC

Malgré les avantages de ce dispositif, il présente quelques risques. Ces derniers sont paradoxalement liés à la technologie qu’il exploite.

Une solution dépendante des portables

Les smartphones sont au centre de la technologie NFC. À ce titre, vous ne pouvez pas vous en servir si votre appareil est déchargé. Or, l’autonomie constitue l’un des points faibles des téléphones de nouvelle génération. Même si des efforts sont faits pour accroître ce paramètre, le paiement sans contact s’en trouve limité.

Mobile Payment Concept. Woman Customer using Smartphone to making Pay Transection with a Businessman

Un risque de piratage

La possibilité de se servir d’une carte bancaire à travers la téléphonie mobile ouvre une nouvelle fenêtre au piratage. Les smartphones sont souvent placés dans la poche de leur utilisateur. Cette habitude peut permettre aux pirates d’infiltrer votre système pour se servir de votre moyen de paiement. Le piratage peut être la source d’une fuite de vos données personnelles. Votre identité ainsi que vos coordonnées sont alors en danger. Toutefois, ce risque est très limité. D’ailleurs, aucune situation de piratage liée au paiement sans contact n’a encore été répertoriée.

Une situation complexe en cas de perte

Avec la technologie NFC, la perte ou le vol d’une carte bancaire présente de plus grandes conséquences. Jusqu’à ce que le propriétaire effectue une opposition, l’instrument peut être utilisé par n’importe qui. Malgré le fait que les pertes sont limitées, il s’agit d’une insuffisance pour ce système novateur.

En conclusion, la technologie NFC fluidifie les transactions bancaires tout en limitant les risques y afférents. Il s’agit d’une option à considérer si vous décidez de changer de banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *